Aérojournal

Aérojournal : Histoire de la guerre aérienne

Aérojournal hors-série n°31 : P-38 LIGHTNING

Aéro-journal n°20 : 1st Air Commandozoom

[ zoom ]

[ Ajouter au panier ]

Aérojournal n °20

Disponible

8 € frais de port compris

Disponible également au format tablettes et smartphones


Logo de Google Play Logo itunes

La Caccia Notturna

La chasse de nuit italienne

Handicapée par des avions inadaptés, l’absence culturelle de formation au vol aux instruments et un retard technologique considérable, la chasse de nuit italienne ne remportera pas plus d’une dizaine de victoires entre 1939 et 1943. Les exploits d’une poignée de pilotes motivés et réellement professionnels en sont d’autant plus remarquables.


Bons baisers du Pakistan

Cet article est né de la rencontre improbable entre les souvenirs d’un aviateur britannique publiés dans la rubrique WW2 People’s War sur le site de la BBC et de l’acquisition fortuite d’un album de photos racontant la même histoire. Il ne s’agit pas d’une chronique de guerre, puisque l’action commence quatre mois après la capitulation du Japon, mais d’un récit imagé tel que, parvenu au crépuscule de sa vie, a pu le faire l’auteur à son petit-fils. Une tranche de vie tournant autour des petits détails du quotidien, ses préoccupations banales et ses anecdotes anodines.


Le N°75 Squadron RAAF

Premier défenseur de Port Moresby

Au début de l’année 1942, Port Moresby représente le seul lien entre la Nouvelle-Guinée et l’Australie. L’objectif des Japonais est de tarir cette source d’approvisionnement qui rendra leur conquête de l’île plus facile. L’objectif des Australiens est de les en empêcher : c’est la raison pour laquelle ils dépêchent sur place le N° 75 RAAF Squadron.


Messerschmitt Me 323 Gigant

Das Großraum-Transportflugzeug

« Gigantisch », c’est certainement le qualificatif qui s’applique le mieux au Me 323. Grâce à ses portes en coquille, il est alors le seul avion au monde à pouvoir transporter un canon automoteur avec son équipage, son carburant et ses munitions.


Les avions de combat français

Le Lioré-et-Olivier 451 (2e partie)

Lorsque la France entre en guerre, le 3 septembre 1939, elle ne dispose que de six bombardiers modernes, les six LeO 451 de l’escadrille d’expérimentation du CEAM (Centre d’essais aériens militaires), intégrée au GB I/31 à Connantre, six jours plus tard.


1st Air Commando

Le 1st Air Commando était une Air Force en miniature destinée à appuyer des troupes opérant sur les arrières de l’ennemi. Doté du minimum de personnel et de matériel, il combinait une grande souplesse d’utilisation à une extrême mobilité. Une telle expérience ne pouvait laisser l’USAAF indifférente.


Same player shoots again !

Le Bell RP-63 « Pinball »

Quelle brillante idée que d’asseoir un pilote dans un avion pour qu’il se fasse tirer dessus par des mitrailleurs débutants ! Évidemment, l’avion était blindé et les balles friables. Il n’y avait donc aucun risque. Ça, c’était la théorie...


Chroniques : Il y a 70 ans

La Guerre aérienne

PETITE CHRONIQUE DE 2 194 JOURS DE COMBATS DANS LE CIEL

Renseignements : Caraktère - 3120, route d'Avignon - 13090 Aix-en-Provence - Tél : 04 42 21 06 76
www.caraktere.com

Votre panier :

Nouveauté livres :

Trouver un kiosque près de chez vous

NOUVEAU : voici l'outil indispensable pour trouver votre magazine préféré près de chez vous :
www.trouverlapresse.com