Aérojournal

Aérojournal : Histoire de la guerre aérienne

Aérojournal hors-série n°31 : P-38 LIGHTNING

Aéro-journal n°22 : Barbarossazoom

[ zoom ]

Aérojournal n °22

ÉPUISÉ


Disponible uniquement au format tablettes et smartphones


Logo de Google Play Logo itunes

Nachtjagd, la chasse de nuit allemande

II - Duels dans la nuit

Messieurs, votre objectif pour cette nuit est Nuremberg.
« Depuis Eastmore, dans le Yorkshire, la ligne rouge traversait l’Angleterre au sud de Wash et passait au-dessus de la mer du Nord. Elle franchissait la côte belge, juste à l’ouest d’Ostende, et continuait vers le sud-est jusqu’à un point proche de Charleroi. De là, elle obliquait vers l’est, amorce d’un parcours de 425 km de long, jusqu’à la ville médiévale de Fulda. Là, un crochet tirait le ruban vers le sud-sud-est, droit sur Nuremberg. C’était un long, très long, trajet en pays ennemi. « Ce que ce scénario classique d’un “votre objectif pour cette nuit” évoquait pour nous était la perspective de se mesurer à la quasi-totalité des escadrilles de chasse de nuit allemandes, ainsi qu’au système défensif, dangereux et hautement sophistiqué de la Flak et des radars allemands. Et nous allions le faire dans des conditions météo qui offraient aux défenseurs, qui possédaient déjà une belle marge, un avantage écrasant. On doit admettre qu’en tant qu’individus, nous pensions que le QG du Bomber Command disposait de nos vies avec une grande générosité. » [...]


Opération « Barbarossa »

La Luftwaffe frappe à l'Est

Les résultats obtenus par la Luftwaffe dès le premier jour de l’offensive à l’Est semblent si ahurissants que même Göring n’arrive pas à y croire. De là à penser que l’URSS a perdu la guerre le jour même où elle a commencé, il n’y a qu’un pas. Mais face aux Allemands se dresse un obstacle aussi insaisissable qu’immatériel et totalement imprévu : Rodina – la Mère patrie !


Les avions de combat français

Le Farman 222

Alors qu’en août 1935 le bombardier quadrimoteur gros porteur Farman 221 est en cours de production aux usines de Billancourt dans le cadre d’un marché portant sur... douze exemplaires, qui seront affectés au GB I/19 basé à Bordeaux, le prototype F. 221-01 est « modernisé » par l’installation d’un train rétractable. L’appareil est alors rebaptisé F. 222-01


La Regia Aeronautica

Du Capitole à la roche tarpéienne

« Arme fasciste », selon les propres termes de Benito Mussolini, l’Aéronautique royale italienne, la Regia Aeronautica, impressionne et inquiète tout à la fois à l’époque de l’entre-deux-guerres, pendant laquelle elle collectionne les records et se livre à des démonstrations de force sous l’impulsion de pilotes audacieux. La véritable désillusion naît pourtant dès les premières escarmouches, dans le ciel de la Côte d’Azur, quand l’Italie met le doigt dans l’engrenage fatal de la guerre. Cet article a pour ambition d’effectuer un « état des lieux » de la Regia Aeronautica entre la fin de l’année 1939 et la fin de l’année 1941, ce qui correspond à la période du generale di Squadra Aerea Francesco Pricolo en tant que sous-secrétaire d’État à l’aviation et autorité suprême de la Regia Aeronautica.

Renseignements : Caraktère - 3120, route d'Avignon - 13090 Aix-en-Provence - Tél : 04 42 21 06 76
www.caraktere.com

Votre panier :

Nouveauté livres :

Trouver un kiosque près de chez vous

NOUVEAU : voici l'outil indispensable pour trouver votre magazine préféré près de chez vous :
www.trouverlapresse.com