Aérojournal

Aérojournal : Histoire de la guerre aérienne

Aérojournal hors-série n°31 : P-38 LIGHTNING

Aérojournal n°4 : Dans la poche de Demïanskzoom

[ zoom ]

Aérojournal n °4

ÉPUISÉ


Disponible uniquement au format tablettes et smartphones


Logo de Google Play Logo itunes

2 pilotes juifs

dans les forces de l'Axe

Malgré les lois raciales, qui interdisaient aux juifs hongrois de porter les armes, deux pilotes réussirent à y échapper et à servir au sein des forces aériennes royales hongroises.
Une histoire pour le moins surprenante.

Le Bachem Natter

Le chasseur à jetter

Dans le domaine des armes bizzaroïdes, parfois à la limite de l’entendement humain, les Allemands ont fait preuve d’une grande imagination dans les deux dernières années de la guerre.
Le Bachem Natter était une version germanique des Kamikaze japonais, avec la seule différence que l’on espérait que le pilote pourrait survivre à sa mission.

Cam-Ships

Un pilote à la mer

Pour contrer la menace que font planer les Fw 200 Condor sur les convois alliés, et faute de porte-avions d’escorte en nombre suffisant, les Britanniques imaginent d’embarquer des chasseurs à bord de cargos.
Lancés par une catapulte en cas de danger, les pilotes savent qu’ils partent pour une mission sans retour.

SNAFU Snatchers

Le 2nd Emergency Rescue Squadron

Bien que les missions des unités de secours en mer n’aient jamais eu le côté « glamour » de la chasse, leur présence n’en était pas moins considérée par les aviateurs comme une véritable assurance-vie.

Dans la poche de Demïansk

Le programme foudroyé

Le 9 février 1942, un corps d’armée allemand est encerclé à Demïansk. Des unités de transport de la Luftwaffe entreprennent un pont aérien pour ravitailler la poche.
Leur activité incessante pendant trois mois permettra d’établir un étroit couloir par lequel les troupes prises au piège pourront être évacuées. Ce succès, qui fera surestimer les capacités de l’aviation de transport, sera directement à l’origine de la catastrophe de Stalingrad.

Air Force One

La guerre du pétrole

Pour la première fois de son histoire, le 3 mars 1944, la 8th Air Force survole Berlin. Le but de cette mission n’est peut être pas tant de bombarder les usines VKF à Erkner et Robert Bosch à Klein Machnow, ni même de forcer la chasse allemande à engager le combat contre l’escorte, que de démontrer aux Allemands que l’USAAF peut désormais frapper où elle veut et quand elle veut. Or, il faut bien l’avouer, cette liberté de manoeuvre, elle la doit à un avion : le P-51 Mustang. Depuis son entrée en service en décembre 1943, son rayon d’action a augmenté de manière spectaculaire : 765 km sur carburant interne (soit autant que le P-47 avec deux réservoirs de 108 US gallons) en janvier 1944, 1 050 km avec deux réservoirs de 75 US gallons en février et 1 370 km avec deux réservoirs de 108 US gallons en mars.

Comment Saint-Ex a péri

Entre mythe et réalité

Une nouvelle hypothèse concernant la disparition de l’auteur du Petit Prince vient de faire couler beaucoup d’encre. Nick Beale, qui avait contribué en son temps à dénoncer la « fausse piste Heichele », revient sur ce sujet en présentant le fruit de ses recherches dans les archives allemandes et alliées.

Renseignements : Caraktère - 3120, route d'Avignon - 13090 Aix-en-Provence - Tél : 04 42 21 06 76
www.caraktere.com

Votre panier :

Nouveauté livres :

Trouver un kiosque près de chez vous

NOUVEAU : voici l'outil indispensable pour trouver votre magazine préféré près de chez vous :
www.trouverlapresse.com