Aérojournal

Aérojournal : Histoire de la guerre aérienne

AJ HS 28 : Heinkel HE 111

Aéro-journal n°62 : EL-ALAMEIN : 
Desert Air Force vs Fliegerführer Afrikazoom

[ zoom ]

[ Ajouter au panier ]

Aérojournal n°62

Disponible

8 € frais de port compris

Disponible également au format tablettes et smartphones


Logo de Google Play Logo itunes

El Alamein

Desert Air Force vs Fliegerführer Afrika

A la mi-octobre 1942, la guerre dans le désert, faite d’allers-retours entre la Tripolitaine et le Wire, semble figée. Après la conquête de Tobrouk en juin, Erwin Rommel a poussé son avantage en se lançant à la poursuite de la 8th Army battant en retraite vers l’Égypte. Le 1er juillet, émergeant d’une tempête de sable, le spectre de la Panzer-Armee Afrika se déploie devant El-Alamein : affaiblie par sa course-poursuite dans le désert, elle n’aligne plus qu’une centaine de chars et moins de 12 000 hommes. Sur la brèche depuis des semaines, la Luftwaffe et la Regia Aeronautica sont au bord de la rupture ; les pilotes sont épuisés et la logistique ne suit plus. Pourtant, cherchant à emporter la décision, Rommel attaque le 31 août. Mais cette fois, il ne passe pas, et une guerre de position s’installe.

LOTNICTWO WOJSKOWE

Aérorama Pologne (Partie 1)

Premier pays à affronter l’Allemagne en septembre 1939, la Pologne a connu une histoire tragique. La création de sa force aérienne, la Lotnictwo Wojskowe, illustre parfaitement le destin de cette nation, sans cesse menacée d’annihilation. Appréhender l’histoire de la renaissance de la Pologne est indispensable pour comprendre celle de son aviation, et la multiplicité des origines de ses premiers pilotes et avions.

LES ESCADRILLES D'ORANGE

L’aviation des Indes orientales néerlandaises

Durant la seconde moitié des années 1930, le gouvernement des Pays-Bas décide de donner un rôle majeur à l’aviation dans la défense de son empire colonial des Indes orientales. Le début de la guerre du Pacifique surprendra toutefois les escadrilles néerlandaises en pleine réorganisation.

MESSERSCHMITT ME 210

Histoire d’un gâchis industriel

Il existe trois raisons qui peuvent mener un avion de combat à un échec cuisant. La première est une erreur de conception de l’avionneur, qui peut compromettre sa mise en service ; la seconde, un cahier des charges qui impose un trop grand déséquilibre entre quatre exigences difficilement compatibles : vitesse, maniabilité, puissance de feu et endurance ; la troisième, un programme dépassé ne tenant pas compte des réalités de la guerre aérienne moderne. Il se trouve que le Messerschmitt Me 210 a cumulé les trois tares, constituant ainsi – avec le Heinkel He 177 – l’un des deux plus grands fi ascos de l’industrie aéronautique allemande.

TRAQUE À HAUTE ALTITUDE

Cache-cache au-dessus de l’Angleterre

En 1942, dans le but de contrer les raids croissants du Bomber Command sur l’Allemagne, la Luftwaffe cherche de nouvelles méthodes pour attaquer la Grande-Bretagne.

L'actualité de l'aéronautique

- L’Argentine confirme l’achat de 5 avions Super-Étendard à la France

- Le marché des avions de combat : la Suisse
- Le musée Patriot Park : L’aviation soviétique et russe (partie 1)

 

 

Renseignements : Caraktère - 3120, route d'Avignon - 13090 Aix-en-Provence - Tél : 04 42 21 06 76
www.caraktere.com

Votre panier :

Trouver un kiosque près de chez vous

NOUVEAU : voici l'outil indispensable pour trouver votre magazine préféré près de chez vous :
www.trouverlapresse.com