Aérojournal

Aérojournal : Histoire de la guerre aérienne

Aérojournal hors-série n°31 : P-38 LIGHTNING

Aéro-journal n°66 : les jets de Showazoom

[ zoom ]

[ Ajouter au panier ]

Aérojournal n°66

Disponible

8 € frais de port compris

Disponible également au format tablettes et smartphones


Logo de Google Play Logo itunes

Les Free Yougos de la 15th Air Force

Les aviateurs yougoslaves libres

Si nous connaissons les aviateurs de la France Libre, ceux de la Belgique, de la Pologne, de la Tchécoslovaquie, ou encore de la Norvège, tous volontaires au sein de la RAF, mais également les Américains dans les Eagle Squadrons ou au sein des Flying Tigers, en revanche l’histoire des aviateurs de l’armée de l’air royale yougoslave reste méconnue.

Les jets de Shōwa

Les avions à réaction japonais de la Seconde Guerre mondiale

Durant l’entre-deux-guerres, la possession et l’entretien d’une force aérienne sont à la fois un signe ostensible de souveraineté nationale dans une Asie dominée par les puissances coloniales européennes et le témoin d’ambitions régionales, ce qui justifie les efforts entrepris en ce sens par les deux seuls États indépendants du continent : le Japon et, à bien moindre mesure, le Siam. L’ouverture de l’empire du Soleil levant sur le monde, sous l’ère Meiji (1868), a permis coup sur coup sa modernisation industrielle, son entrée fulgurante dans le club très fermé des grandes puissances militaires du globe (1905) et son accession aux progrès techniques de l’aviation au même titre que les États occidentaux (1910 ; voir Aérojournal n° 47). Dès les années 1930, l’avion à réaction représente la technologie d’avenir dans le domaine de l’aéronautique et motive les recherches lancées dans cette direction par les futurs belligérants de la Seconde Guerre mondiale. Bien loin du cliché de « maîtres copieurs » qui leur colle à la peau à cette époque, les Japonais ne font pas exception.

6 juin 1944

Le jour le plus long de la Luftwaffe

Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, la Luftwaffe n'a pas conscience de l'ampleur des opérations déclenchées par les Alliés. Et même si peu avant l'aube, des appareils allemands décollent et enregistrent quelques victoires, il faudra attendre le 6 au soir pour que le commandement allemand prenne la pleine mesure de l'opération « Overlord ».

Le Wildcat en opération

De l’Arctique au Pacifique

Le Wildcat n'a pas été l'instrument de la victoire, mais on peut raisonnablement se demander ce que les Alliés auraient pu faire sans lui au début de la guerre ! Après une longue gestation, il faut attendre la fin de l'année 1940 pour voir le félin de Grumman enfin sortir ses griffes. Dès lors, il ne cessera plus le combat, jusqu'au 15 août 1945, date de la capitulation japonaise.

L'actualité de l'aéronautique

- Les nouveaux drones volants russes
- Les essais de ravitaillement en vol du Rafale par un A400M Atlas
- Des Rafale bientôt déployés dans la région Indo-Pacifique
- Dambuster Lancaster

Renseignements : Caraktère - 3120, route d'Avignon - 13090 Aix-en-Provence - Tél : 04 42 21 06 76
www.caraktere.com

Votre panier :

Nouveauté livres :

Trouver un kiosque près de chez vous

NOUVEAU : voici l'outil indispensable pour trouver votre magazine préféré près de chez vous :
www.trouverlapresse.com