Aérojournal

Aérojournal : Histoire de la guerre aérienne

AJ HS 28 : Heinkel HE 111

Aéro-journal hors-série n°3 : Luftwaffe 1946zoom

[ zoom ]

Hors-série n °3

Luftwaffe 1946

Les projets d'avions de chasse allemands

Epuisé

Disponible uniquement au format tablettes et smartphones

Logo de Google Play Logo itunes

Le but de ce numéro hors série d'Aéro-Journal est de faire découvrir, du point de vue technique seulement, les nombreux projets d'avions de la Luftwaffe imaginés de juillet 1944 à mai 1945. N’y seront abordés que les chasseurs (et quelques chasseurs-bombardiers) qui, vu la situation défensive de l'Allemagne à cette époque, constituent le gros des programmes. Nous avons sélectionné d’une manière très stricte les dossiers étudiés, afin de ne pas submerger le lecteur par une multitude de projets qui, au bout du compte, n'auraient rien donné, car étant de simples nouvelles idées d'approche et études de faisabilité, ou de purs délires peut-être dessinés sur le coin d'une nappe en papier, dans un restaurant, un soir de libations...
Nous n’avons donc retenu que les projets nouveaux approuvés à partir de l'été 1944, soit par l'Oberkommando der Luftwaffe (OKL), soit par le Reichsluftfahrtministerium (RLM) dans les catégories suivantes : intercepteurs (Abfangjäger), chasseurs de jour (Jäger), chasseurs de nuit (Nachtjäger), chasseurs de défense locale (Objektschutzjäger). Dans la mesure du possible, la filiation des projets a été recherchée au travers de l'évolution de l'idée première; c'est la raison de la présence de quelques études bien antérieures à l'été 1944, qui ont évolué jusqu'à la conclusion de la guerre. Certaines des différentes variantes du Volksjägerprogramm (programme pour un chasseur populaire), qui a donné le Heinkel He 162 Spatz, sont incluses dans cette étude, car, contrairement à ce que l’on croit généralement, elles n'ont pas été conçues dans la précipitation, mais étaient déjà dans les idées à développer ou dans les cartons des constructeurs, qui n’attendaient tout simplement que le bon moment. Beaucoup de ces projets seront rejetés – et c'est normal – lors de la conférence tenue au RLM, les 20 et 21 mars 1945. Ils resteront toutefois dans les archives des constructeurs lors de la razzia effectuée en Allemagne dès la fin des combats et quelques-uns aideront même les vainqueurs à faire avancer leur technologie.
Nous avons surtout insisté sur les projets qui ont vraiment innové et qui ont donné, sans que l'on s'en doute le plus souvent, quelques-uns des meilleurs avions de l'après-guerre. Pour donner un peu de couleurs à l’ensemble, nous avons choisi de représenter certaines de ces études dans des marques opérationnelles complètes bien que largement imaginaires. Toutefois, loin de nous, éditeur, rédacteur en chef, auteur et dessinateurs, l'idée de vous faire croire que nous aurions été enchantés de voir aboutir les projets allemands de la Seconde Guerre mondiale, qui sont décrits dans le présent ouvrage. Leur concrétisation aurait signifié la poursuite d'une tuerie qui n’avait que trop duré. La souffrance des peuples est trop grande pendant les guerres en général, mais plus particulièrement pendant celle-ci, qui a vu des bouleversements humains irréversibles avec le retour de la barbarie.

Jean-Claude Mermet

Renseignements : Caraktère - 3120, route d'Avignon - 13090 Aix-en-Provence - Tél : 04 42 21 06 76
www.caraktere.com

Votre panier :

Trouver un kiosque près de chez vous

NOUVEAU : voici l'outil indispensable pour trouver votre magazine préféré près de chez vous :
www.trouverlapresse.com